Article

Libérer les employeurs des contraintes

« Nous permettrons de négocier au plus près du terrain. Le Code du travail définit un socle de droits et de règles (durée légale du travail, salaire minimum, égalité professionnelle...), qui continuera de s’imposer aux entreprises. Une démarche volontariste sera engagée pour réduire fortement le nombre de branches à celles qui pourront pleinement participer à une politique de filière au-delà des métiers et des secteurs : nous pouvons viser d’en avoir entre cinquante et cent. »

Programme d’En marche !

 

L’avant-projet de loi

Que prépare le gouvernement pour réformer le « marché du travail » ? L’exécutif a d’emblée renié l’avant-projet de loi présenté par Le Parisien du 5 juin, tout comme les textes issus de la Direction générale du travail (DGT) rendus publics par Libération, lesquels auraient été « volés » par ce quotidien avant même d’avoir été portés à la connaissance de la ministre. À l’heure actuelle, le citoyen désireux d’en savoir plus dispose donc uniquement des diverses déclarations faites par le candidat Macron, puis par les ministres du nouveau président, et du document officiel envoyé aux partenaires sociaux le 6 juin. 

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
L'hyper-président
Cet article est tiré du numéro L'hyper-président
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE