Grand entretien

« le FN est social et xénophobe »

Les mots de Marine Le Pen pour s’adresser aux électeurs ont-ils changé ? 

Elle a mis du temps à choisir ce qu’elle allait favoriser dans son programme. Allait-elle appuyer sur la pédale sociale ou sur la pédale identitaire, plus traditionnelle de la droite et de l’extrême droite ? C’est seulement avant le premier tour, quand sont apparues des incertitudes sur la dynamique de sa campagne, qu’elle a opéré un véritable virage vers le discours d’extrême droite classique. D’abord par sa réflexion sur le Vél d’Hiv et l’absence de responsabilité de la France dans cet événement. Ensuite, lors de son meeting du 17 avril à Paris, elle a axé son discours sur l’immigration, l’identité nationale – les antiennes du FN. Les militants ont ressorti le slogan « La France aux Français », comme au bon vieux temps du père.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le Pen aux portes du pouvoir
Cet article est tiré du numéro Le Pen aux portes du pouvoir
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE