Contrepied

« Ici, un fainéant »

« Ici, avant un fainéant, aujourd’hui un travailleur ! » C’est ce que l’on pouvait lire il y a peu sur les devantures des ateliers d’artistes de la ville de Fréjus. Ce sont des militants FN qui ont posé ces affichettes. La nouvelle mairie FN demandait aux artistes qui souhaitaient continuer à bénéficier des locaux municipaux d’être présents six jours sur sept et de travailler bénévolement pour les enfants.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Artistes :  le combat continue
Cet article est tiré du numéro Artistes : le combat continue
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE