Point de vue

Une religion temporelle

La croissance. Mot fétiche de tous les discours politiques et économiques, qui résonne comme une incantation. Comme si, à force d’être répété, ce qu’il désigne allait enfin advenir pour guérir tous les maux de la société. La croissance apparaît donc comme un concentré de tous les espoirs, comme la condition du salut collectif.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Croissance - Pourquoi il ne faut pas y croire
Cet article est tiré du numéro Croissance - Pourquoi il ne faut pas y croire
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE