Contrepied

Manuela l’Indignée

L’homme de gauche est une femme aujourd’hui. Il s’appelle Manuela Carmena, et a été élu maire de Madrid en mai 2015. Il n’est plus tout jeune, il a combattu le franquisme au sein du PC espagnol clandestin, mais il s’appuie sur les forces neuves de Podemos et de jeunes activistes urbains, pour offrir aujourd’hui l’une des seules figures de la vraie gauche que l’exercice du pouvoir n’aura pas aussitôt brisée.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Gauche : ce que dit Taubira
Cet article est tiré du numéro Gauche : ce que dit Taubira
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE