s’abonner

Article

Une petite histoire du conteneur

Reportage

Il était une fois la mondialisation. L’histoire débute un soir de Thanksgiving, au cours de l’hiver 1937. Malcolm McLean, un Américain de 24 ans, s’impatiente au volant de son camion. Comme beaucoup d’autres routiers, il attend que les dockers du port de New York lui livrent sa cargaison. Au début du XXe siècle, les débardeurs chargent et déchargent le contenu des navires marchands à la seule force de leurs muscles. Les opérations prennent des heures, voire des jours. Coincé dans les embouteillages, le jeune homme imagine une façon d’accélérer le processus : charger directement la remorque des camions sur les navires. À l’époque, ce concept a déjà été mis en pratique sur certaines lignes de chemin de fer.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète VentsLouis Chevaillier
Vers la fin du monde mondialisé ?
Cet article est tiré du numéro Vers la fin du monde mondialisé ?
Cette année, offrez des idées !

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE