Extrait

L’amendement de Ségolène

La distribution de sacs plastique à usage unique – gratuits ou payants – sera peut-être interdite à partir du 1er janvier 2016. Un amendement au projet de loi sur la biodiversité a été déposé dans ce sens par Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, mercredi 25 juin, et adopté en commission du développement durable par les députés. À ce jour, sous l’effet d’une démarche initiée il y a une dizaine d’années, le nombre de sacs plastique distribués en France dans les grandes surfaces est passé de 10,5 milliards à 700 millions entre 2002 et 2011, indique le gouvernement dans son exposé des motifs de l’amendement. Un nombre qui devrait continuer à baisser avec la mise en place, le 1er janvier dernier, d’une taxe d’environ six centimes par sac. 

À la place des sacs plastique, l’amendement propose d’encourager d’autres modes de transport des marchandises, comme « des cabas ou des chariots». Le texte prévoit aussi d’autoriser la distribution de sacs plastique « biosourcés » et « compostables » fabriqués à partir de -matières végétales pour l’emballage des fruits et légumes, des viandes et des poissons. La date de l’examen en séance du projet de loi sur la biodiversité n’est pas encore fixée.

 

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrésUn continent en pointilléLoup Wolff