Article

« Les prendre en considération plutôt qu’en pitié... »

Entretien

Comment porter un autre regard sur la misère ?

Quand on est à la rue, les passants ont un regard fuyant. Dans la société, nous ne sommes pas régis par notre identité, mais par les normes sociales. Quand on est en bas de l’échelle, on n’est pas considéré. En proposant un média en accès libre qui raconte l’histoire de la misère autrement, nous souhaitions parler des problématiques mais aussi des solutions, faire en sorte que les lecteurs passent à l’acte et osent enfin aller à la rencontre de ces invisibles. Nous sommes trop souvent imprégnés d’idées reçues à leur sujet : on croit que c’est leur faute, que le fait de ne pas comprendre l’histoire préserve… et que la partager rend complice. Et puis les Français ont peur de tomber dans la misère.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le chiffre de Jean Viard Elles sont en tête…Jean Viard
Salauds de pauvres !
Cet article est tiré du numéro Salauds de pauvres !
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE