Article

Indices et popularité

750 000 livres turques, c’était le prix d’un pain en Turquie en 2000. Une année plus tôt, il se situait à « seulement » 500 000 livres. L’inflation faisait alors  valser toutes les étiquettes. Pour se protéger de cette monnaie de singe, les ménages investissaient leurs économies en achetant des dollars, des marks ou de l’or. C’était une autre Turquie : les visiteurs étrangers étaient accueillis en anglais, en français, en allemand ou en russe, mais l’emploi d’un seul mot kurde pouvait conduire derrière les barreaux. 

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

 
[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Turquie : un journaliste contre le président
Cet article est tiré du numéro Turquie : un journaliste contre le président
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE