Parti pris

Des chiffres et des maux

Il arrive que les chiffres semblent avoir le dernier mot. Quand on pousse cette porte de l’Europe qu’est la Turquie, on dénombre quelque 130 journalistes derrière les barreaux. Avant même la tentative de putsch du 15 juillet dernier, entre janvier et avril, près de 900 de nos confrères avaient été renvoyés de leurs organes de presse pour des motifs politiques. 154 médias ont été fermés par décret, près de 105 000 sites web sont désormais bloqués.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Turquie : un journaliste contre le président
Cet article est tiré du numéro Turquie : un journaliste contre le président
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE