Le mot de...

[Valse]

Est-il encore permis de dénoncer l’immobilisme de la classe politique française ? Tout bouge, au contraire. La gauche se droitise, la droite s’extrémise… Même Marine Le Pen ne tient plus en place : ses dernières déclarations ont été interprétées comme un « recentrage ». Éric Zemmour l’accuse carrément d’être « de gauche »… On va finir par croire à un jeu de chaises musicales.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les forces cachées de la droite
Cet article est tiré du numéro Les forces cachées de la droite
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE