Article

Peur de la femme

Quatre versets seulement évoquent dans le Coran le voile pour les femmes. Il n’est question ni de burqa ni de voile intégral. Il n’est pas imposé mais conseillé. Ceci parce qu’à l’époque du Prophète, des femmes qui, à cause de la chaleur, sortaient le soir faire leurs courses, étaient harcelées par des hommes qui les prenaient pour des prostituées. Lorsque l’une d’elles s’était plainte à Mahomet, un verset était tombé : « Ô Prophète ! dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de serrer sur elles leurs voiles ! Cela sera le plus simple moyen qu’elles soient reconnues et qu’elles ne soient point offensées » (sourate 33 « Les factions », verset 59).

Ailleurs, dans la sourate 24 « La lumière », il leur est demandé de « déposer leurs voiles » une fois arrivé le temps de la ménopause et qu’il n’y a plus de mariage envisageable (verset 60). Les deux derniers versets ont une perspective commune : la femme doit se garder de mettre en avant ses atours pour provoquer le désir des hommes. En dehors de ces quatre passages, il n’est nulle part question de voile, encore moins d’enfermer la femme dans une « prison en tissu ».

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Qui sont les musulmans de France ?
Cet article est tiré du numéro Qui sont les musulmans de France ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE