Article

Les États européens face au défi religieux

Après chaque attentat perpétré par l’organisation État islamique sur le sol français, la question de la gestion de l’islam en France ressurgit. Hélas, le débat reste hexagonal jusqu’à la caricature, comme le montre la polémique récente sur le burkini. Les pays européens sont pourtant tous confrontés aux mêmes enjeux : accompagner l’organisation d’une religion nouvellement implantée, libre de l’immixtion des pays d’origine, et l’acculturer aux valeurs des Droits de l’homme qui sont le socle commun non négociable du vivre ensemble dans les sociétés démocratiques : liberté de croire, de ne pas croire et de changer de religion contre apostasie ; liberté d’expression contre délit de blasphème ; mixité et égalité entre homme et femme contre ségrégation et inégalités des sexes. Face à ces défis, les pays de l’Union européenne ont adopté une palette de solutions différenciées, classables en trois modèles dont chacun a ses forces et ses faiblesses.

La gestion centralisée de l’islam. Ce modèle repose sur l’existence d’une organisation représentative, interlocuteur unique des pouvoirs publics susceptible de se porter garant auprès des croyants des mesures négociées avec l’État. Cependant, ce modèle requiert l’existence d’une hiérarchie religieuse légitime dont l’islam sunnite est dépourvu.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Qui sont les musulmans de France ?
Cet article est tiré du numéro Qui sont les musulmans de France ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE