Le mot de...

[Discrétion]

Nommé à la tête de la Fondation pour l’islam de France, Jean-Pierre Chevènement a conseillé aux musulmans la « discrétion dans l’espace public, en cette période difficile ». Le mot a fait polémique, alors que l’ancien ministre de l’Intérieur, peu suspect d’islamophobie, ne faisait que paraphraser l’imam bordelais Tareq Oubrou, qui appelle régulièrement ses coreligionnaires à faire preuve de « visibilité modérée » pour mieux s’intégrer dans la société française.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Qui sont les musulmans de France ?
Cet article est tiré du numéro Qui sont les musulmans de France ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE