Contrepied

Un enjeu social-écologique

Pour les plus pauvres et les plus vulnérables, partout dans le monde, respirer tue. Respirer handicape à vie. Respirer rend gravement malade. La pollution de l’air domestique, liée dans les pays à faible niveau de développement humain à la cuisson des aliments à l’aide de matières solides, est responsable de plus de 4 millions de morts par an, en majorité des femmes et des enfants. La pollution de l’air extérieur cause, quant à elle, près de 3,5 millions de décès chaque année sur la planète, à 90 % dans les pays pauvres. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète TalismanLouis Chevaillier
Dernières nouvelles de l'air
Cet article est tiré du numéro Dernières nouvelles de l'air
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE