Article

Les 5 malédictions de l’économie française

La France a mal à son économie. Chacun le sent, le sait ; l’évidence est écrasante. Elle n’est pas seule pourtant. C’est le monde entier qui est en malaise, sinon en crise. 

Mais la France aggrave son cas. Elle n’aime pas son économie, la maltraite et s’y prend mal. Le commerce n’est pas dans la génétique des peuples de France. Sur un millénaire et demi, au-delà des rois, ce sont les paysans, les soldats et les ingénieurs qui ont façonné ce sol et édifié les règles de vie qu’acceptent ses habitants. Les paysans, d’abord, avec leurs accompagnateurs nécessaires, notaires pour la terre, curés pour le ciel, et instituteurs pour les savoirs des hommes.

Après tout pourquoi pas ? Le commerce n’a pas de vertus particulières qui en fassent un meilleur support de civilisation. 

Mais cette situation de naissance – de départ ? – entraîne des conséquences que tantôt l’histoire et tantôt la géographie vont aggraver, produisant par là des catastrophes dont les souvenirs encore présents constituent autant de malédictions. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Rocard par Rocard
Cet article est tiré du numéro Rocard par Rocard
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE