Article

« Ils sont persuadés d’agir en légitime défense »

Entretien

Existe-t-il un profil type du terroriste islamiste ? 

50 % sont des convertis ou reconvertis, c’est-à-dire des enfants élevés dans la culture musulmane et qui redécouvrent la religion à l’âge adulte. Ils ont souvent un passé judiciaire très mince. La quasi-totalité de mes clients ont un dossier vierge. C’est pour cette raison qu’ils recourent à un avocat commis d’office : ils n’en connaissent pas dans leur entourage. Ce sont aussi des personnes sans ressources, issues de milieux très modestes ou ayant coupé les ponts avec leur famille. Certains ont fait des études et ne sont pas idiots. L’un d’eux, plutôt intelligent et débrouillard, est parti en Syrie parce qu’il s’ennuyait. Il vivait en France dans un coin reculé et ne trouvait pas de travail. Ces hommes viennent le plus souvent d’une petite ville de province triste et paumée.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les djihadistes sont-ils malades ?
Cet article est tiré du numéro Les djihadistes sont-ils malades ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE