Un audacieux du handisport

Portrait

Pas de bras, pas de basket. La vie sportive de Ryadh Sallem aurait dû s’arrêter à ce constat désabusé devant ses quatre membres aux extrémités atrophiées depuis sa naissance. Mais son audace et sa volonté de conquête ont tracté son corps au-delà de ses limites. Aujourd’hui, à 46 ans, ce sportif de haut niveau est devenu l’un des athlètes les plus éclectiques du handisport français avec un record du monde en relais quatre nages, puis trois titres de champion d’Europe de basket fauteuil. En septembre, le champion, devenu rugbyman en fauteuil, participera pour la cinquième fois aux Jeux paralympiques avec la ferme intention de rapporter le trophée manquant à son palmarès : la médaille olympique.

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le sport : école de vie
Cet article est tiré du numéro Le sport : école de vie
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE