Épinal essaie de garder son avantage

Reportage

ÉPINAL. Une pluie glacée s’abat sur la cour de l’école primaire. Le professeur de judo tente de mettre en rang ses élèves pour les conduire au dojo. Les enfants se crient dessus et se bourrent de coups de poing. Il est 14 heures, c’est le moment de la transition : les éducateurs sportifs prennent le relais des enseignants. Le reste de la journée aura lieu sur le tatami, entre prises de combat et leçons de citoyenneté. 

À Épinal, le sport est une affaire sérieuse. Véritable laboratoire de l’aménagement des rythmes scolaires, le chef-lieu du département des Vosges a longtemps fait figure de pionnier en matière d’éducation par le sport. L’histoire commence il y a près de trente ans avec Philippe Séguin, député des Vosges et maire d’Épinal. Figure emblématique du gaullisme social, cet ancien ministre des Affaires sociales et de l’Emploi est aussi un amoureux du sport, et plus particulièrement du football, dans lequel il voit un outil d’éducation et d’intégration efficace. C’est d’ailleurs grâce à ses connaissances pointues en matière de ballon rond qu’il se fait remarquer dans la sphère publique en 1973. Jeune chargé de mission à l’Élysée, il rédige un rapport dont les recommandations influencent encore l’organisation du football professionnel français. Mais son plus bel accomplissement dans ce domaine reste la manière dont il a transformé sa ville, Épinal, en hissant le sport au même rang que la culture.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le sport : école de vie
Cet article est tiré du numéro Le sport : école de vie
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE