Le mot de...

[Blablabla]

Un déjeuner ? Mais avec plaisir ! Reste à trouver une date. Je ne te cache pas que je suis débordée. Si tu savais la semaine de ouf que je viens de passer…

Lundi, c’était le plombier. Une chasse d’eau à remplacer. Il est arrivé avec deux heures de retard. C’est vrai qu’il le fait gracieusement… Oui, gracieusement, en échange des leçons d’allemand que mon mari donne à l’une de ses nièces.

Mardi, BlaBlaCar. Un charmant camionneur m’a ramenée de Normandie avec mes légumes. Je veux dire mon panier et ceux des voisins, que nous prépare un agriculteur bio… Ah bon, vous ne faites pas ça, dans votre immeuble ?

Mercredi, je n’ai pas décollé de ma table de travail. Il fallait que je termine un article sur les Capétiens pour une nouvelle revue... Si, si ! c’est rémunéré. Je ne sais pas comment ils font, mais ils paient en bons restaurant.

Jeudi… Qu’est-ce que j’ai fait jeudi ? Ah oui, j’ai mis en vente sur eBay la moitié des objets qui traînent dans ma cave. Et puis j’ai passé commande de cinq panneaux solaires supplémentaires pour notre maison des Landes… Non, nous ne manquons pas d’électricité, mais nous allons pouvoir en vendre à EDF.

Figure-toi que j’avais prévu un aller-retour à Lille samedi, en train. La veille, j’apprends que mon boulanger est prêt à me louer sa Twingo pour la journée à un prix défiant toute concurrence. Il a fallu que je revende à un internaute mon billet SNCF non remboursable ni échangeable. Ça m’a pris tout l’après-midi.

Mais il faut absolument qu’on déjeune. Propose-moi des dates… Eh non, en juillet, nous ne serons pas à Paris : nous louerons notre appartement à des touristes coréens. 

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le chiffre de Jean Viard Une immense révolutionJean Viard