Contrepied

Enjeu symbolique

Il y a, on le sait, plusieurs jeunesses en France. L’une est insérée et dispose de la formation et des codes qui l’incluent parmi les gagnants de la mondialisation. Elle le doit souvent à des parents qui disposent du capital culturel et financier pour préparer leurs enfants à ces défis : maîtrise des langues étrangères à coups de séjours linguistiques ; identification des bonnes écoles et des stratégies d’inscription dans ces établissements ; territorialisation adéquate dans les villes-monde, là où il y a de la mobilité, de l’emploi et de la culture ; transferts financiers précoces ou coups de pouce pour acquérir un premier logement… Cette jeunesse-là trouvera demain sa place dans la société et une place de qualité. Elle n’a pas particulièrement besoin de droits politiques supplémentaires pour être reconnue et elle le sait.

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Voter à 16 ans ?
Cet article est tiré du numéro Voter à 16 ans ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE