Point de vue

L’homme du spectacle

Les médias ne peuvent pas ne pas « couvrir »… Pourtant, malgré cette couverture intensive, l’attitude de Donald Trump vis-à-vis des journalistes est d’une agressivité rarement vue dans le cadre d’une campagne électorale. L’homme d’affaires a notamment d’abord essayé d’imposer son diktat. Comme lorsqu’il a fait sortir de sa conférence de presse le journaliste Jorge Ramos (de la chaîne mexicaine Univision) en lui disant « Retourne à Univision ! » (que beaucoup ont lu comme « Retourne au Mexique ! »). Ou encore lorsqu’il a fait du chantage à la chaîne Fox News, exigeant – en vain – que la journaliste Megyn Kelly soit exclue du pôle des médiateurs qui devaient animer en janvier le débat républicain. Tout ça parce que celle-ci, quelques mois auparavant, avait osé lui poser une question sur ses commentaires désobligeants vis-à-vis des femmes. 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Trump, c'est aussi l'Amérique
Cet article est tiré du numéro Trump, c'est aussi l'Amérique
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE