Parlons philo

La logique des gonades

Notre époque n’aime ni l’intelligence ni la raison, elle chérit le slogan et le lieu commun, elle n’apprécie pas du tout l’analyse et la réflexion, elle adore l’obéissance et la soumission, elle refuse la généalogie et la causalité, elle se vautre dans la pensée magique et l’incantation compassionnelle. 

Nous vivrons avec le terrorisme tant que nous produirons les causes qui le déterminent. Chercher les causes n’est pas excuser mais comprendre ; ça n’est pas légitimer, mais faire acte d’intelligence. L’intelligence est la faculté qui permet de mettre en relation les choses qui ne semblent pas liées a priori. Pour l’exercer, il faut de la mémoire et le goût de l’histoire, le sens de la longue durée et celui de l’enquête, autrement dit, l’usage de vertus perdues dans un monde qui ne célèbre que l’instant et le fugace, le présent et le bruit de fond médiatique. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Attentats, comment vivre avec
Cet article est tiré du numéro Attentats, comment vivre avec
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE