L’homme pense que, régnant sur la terre, il en fait ce qu’il veut

Et ça doit changer vite, ou il y veillera

L’homme a inventé son infortune

Il a commencé en marchant sur la lune

 

Il y a une femme dans ma rue

Qui reste là quand la nuit se tait

Et dit qui va lui ôter son permis de tuer ?

 

Vous avez aimé ? Partagez-le !