Soixante ans après sa mort, les livres d’Albert Camus sont toujours nos compagnons. L’Étranger, son premier roman, publié en 1942, reste l’un des textes les plus lus dans le monde. Ses pièces de théâtre sont régulièrement mises en scène, tout spécialement par de jeunes troupes. Et il s’est trouvé cette année en France 100 000 lecteurs – deux fois plus que d’habitude – pour acheter La Peste, ce roman en forme de fable sur la violence et l’Occupation.

Vous avez aimé ? Partagez-le !