Chaque mercredi,une question d’actualité,plusieurs regards
N°137

11 janvier 2017

Sommaire
Édito

Gauche : ce que dit Taubira


À la veille du premier débat de la primaire de la Belle Alliance populaire, le 1 dresse un état des lieux de la gauche et de ses perspectives autour d’un grand entretien avec Christiane Taubira. L’ancienne garde des Sceaux déplore que la gauche se soit soumise à « l’hégémonie culturelle de la droite », au point de buter aujourd’hui « sur ses propres renoncements ». Avec la langue directe et percutante qui la caractérise, elle presse sa famille politique d’exprimer une vision claire, tant en matières régaliennes et sociales, qu’au sujet de l’Europe et des affaires internationales.

La guerre des valeurs aura bien lieu

Dans la campagne présidentielle qui s’annonce, l’heure est au questionnement sur le fossé existant entre deux gauches jugées « irréconciliables », une formule de Manuel Valls que l’ancien Premier ministre s’échine aujourd’hui à faire oublier au profit d’un appel à l’union, condition sine qua non d’une hypothétique victoire de sa famille politique lors des prochaines élections. La formule, mille fois épinglée, est en fait trompeuse. La gauche est depuis toujours divisée entre les tenants de la rupture avec le capitalisme, défenseurs d’une république démocratique et sociale dont rêvaient déjà les insurgés de 1848, et les avocats d’une réforme du système capitaliste de l’intérieur, composant avec les institutions bourgeoises pour porter au pouvoir les aspirations populaires. 

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

LE 1 est un nouveau journal
payant et sans publicite
Donald à la Maison Blanche

Pour lire la suite ...
...et le découvrir

Inscrivez-vous gratuitement


Vincent Martigny, politiste

Autres articles parus dans le 1

À LIRE ÉGALEMENT

Tous les numéros du

Pas encore abonné ? Cliquez ici