Article

Pourquoi l’Italie s’est détachée du modèle français

S’interroger sur la réception du récit national français dans l’Italie actuelle, c’est se confronter à un sentiment d’altérité, voire d’incompréhension : ce récit national, considéré comme l’un des traits spécifiques de la France, apparaît comme une bizarrerie, une exception, mais aussi comme le socle sur lequel se construit le mythe de la grandeur française. Dans la rue comme dans les discours politiques, il n’est pas rare d’entendre en guise d’explication de la singularité française : « Oui, mais, eux, ils ont eu Napoléon et de Gaulle. » Un raccourci, bien sûr, mais un raccourci qui, dans toute sa simplicité, sa banalité, exprime tout autant une mise à distance que la conscience d’une différence séparant profondément les deux pays. Comment se justifient-elles ?

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]
Haut de page
LA RÉDACTION DU 1 VOUS OFFRE SON PROCHAIN NUMÉRO
INSCRIVEZ-VOUS EN 1 CLIC
  • Mercredi prochain, vous recevrez le nouveau numéro dans votre boîte aux lettres
  • Accédez immédiatement à tous les contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Sans aucun engagement
Convaincu ? ABONNEZ-VOUS
  • À partir de 5 € / mois

Tous les numéros du 1

Sommaire
Qui écrit l'Histoire ?
Cet article est tiré du numéro Qui écrit l'Histoire ?
Faites-vous votre avis !
LA RÉDACTION DU 1 VOUS OFFRE SON PROCHAIN NUMÉRO
  • Mercredi prochain, vous recevrez le nouveau numéro dans votre boîte aux lettres
  • Accédez immédiatement à tous les contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Sans aucun engagement
  • À partir de 5 € / mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE