Le 2 décembre 1805

Qu’y avait-il chez cette enfant qui n’allait pas ? Elle ne retenait aucune leçon de grammaire, elle faisait tant de fautes aux dictées que les mots perdaient leur signification, elle écrivait si mal qu’elle peinait à se relire ; quant aux chiffres, ils étaient des signes obscurs, emberlificotés dans des injonctions abstraites : divisions, multiplications et règles de trois, ses calculs étaient faux, ses problèmes irrésolus, et sans l’aide de ces chiffres comment aurait-elle pu apprendre les leçons d’histoire, retenir les chronologies et établir des liens entre les événements qui se succédaient ?

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]
Haut de page
LA RÉDACTION DU 1 VOUS OFFRE SON PROCHAIN NUMÉRO
INSCRIVEZ-VOUS EN 1 CLIC
  • Mercredi prochain, vous recevrez le nouveau numéro dans votre boîte aux lettres
  • Accédez immédiatement à tous les contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Sans aucun engagement
Convaincu ? ABONNEZ-VOUS
  • À partir de 5 € / mois

Tous les numéros du 1

Sommaire
Qui écrit l'Histoire ?
Cet article est tiré du numéro Qui écrit l'Histoire ?
Faites-vous votre avis !
LA RÉDACTION DU 1 VOUS OFFRE SON PROCHAIN NUMÉRO
  • Mercredi prochain, vous recevrez le nouveau numéro dans votre boîte aux lettres
  • Accédez immédiatement à tous les contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Sans aucun engagement
  • À partir de 5 € / mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE